Silva-Riat.fr

Toutes les informations pour avoir le plus beau jardin.

Une piscine, un entretien conséquent ?

Une piscine offre de nombreux avantages. Elle n'est pas uniquement conçue pour être un espace de baignade. En effet, elle permet de vivre des moments de détente conviviaux en famille ou des moments uniques entre amis. En outre, il faut savoir que la nage, comme tous les sports, est une activité physique bénéfique pour la santé. Bien installé dans l'espace extérieur de votre habitation, ce type d'aménagement contribue à l'esthétique et permet de valoriser votre propriété. Toutefois, son entretien est indispensable. Quelles sont les bonnes pratiques pour entretenir votre bassin ? Quels coûts ? Comment construire soi-même un bassin pour alléger les dépenses ?

 

Les bonnes techniques pour entretenir son bassin

 

Pour mieux profiter de votre piscine, vous devez lui assurer le meilleur entretien et cela de manière régulière. Pour ce faire, des matériels de filtration sont indispensables ainsi que des désinfectants. Il existe plusieurs catégories et modèles de filtres à eau sur le marché. Chacun peut choisir en fonction de ses besoins, ses préférences et son budget. Le but est de garder son eau bien propre et saine. Il existe aussi, de nos jours, des robots et des pompes qui facilitent le travail d'entretien du bassin. Si un filtre vous permet de débarrasser l'eau des petites particules, une épuisette est utile pour débarrasser votre eau de bassin des plus gros débris d'insectes ou de feuilles mortes qui peuvent flotter à la surface.

 

Pour garantir leur efficacité, les outils utilisés pour l'entretien de l'eau doivent aussi être bien nettoyés : balai aspirateur, robot électrique, à pression ou hydraulique ; les composants du filtre à eau ; etc. Aussi, sachez que l'eau de votre bassin doit être remplacée après un certain temps. Lorsqu'il est question d'entretien de piscine, il s'agit aussi de repérer et de réparer les éventuelles fuites ou autres défectuosités. En vue de limiter le temps passé pour entretenir votre bassin, il convient d'utiliser des couvertures ou des abris spécifiques. Pour les saisons hivernales, il existe des bâches d'hivernage.

 

En vue de maintenir l'eau à une bonne température, il est possible d'envisager l'usage d'un appareil de chauffage. Cela permet également d'allonger une saison. Dans le cas où vous auriez moins de temps pour entretenir votre bassin, l'alternative favorable est de confier la tâche à un sous-traitant. Le coût de la main d'œuvre est variable en fonction des dimensions de la structure et du type de traitement adopté. Pour un bassin de 48 m3, il faut en moyenne un budget estimé entre 600 et 750 euros par an. Pour plus d'informations: http://www.guide-piscine.fr/analyse-traitement-eau/les-autres-accessoires-d-entretien/entretien-piscine-traitement-eau-chlore-aspirateur-filtre-couverture-abris-bache-5_A

 

Se décider entre construire ou faire construire

 

Si vous voulez opter pour la facilité ou que vous n'avez pas de compétence en bricolage et en maçonnerie, il est recommandé d'opter pour l'achat de piscine en kit. Tout le matériel nécessaire est fourni à l'achat et l'installation se fait avec une grande facilité. Pour une piscine enterrée, il est primordial de définir à l'avance l'emplacement. Cela en considérant l'espace disponible dans votre propriété. Ensuite, selon vos préférences, il faut définir le type de revêtement et la structure. Sa construction peut durer entre 4 et 5 semaines pour un professionnel. Cependant, pour un particulier, cela peut prendre jusqu'à 3 mois. La construction se fait en quelques étapes. Après avoir défini l'emplacement du bassin, le traçage au sol peut s'effectuer pour préparer le terrassement. Ici, il convient de mesurer, délimiter et marquer la zone dédiée au bassin. Le terrassement désigne l'action de creuser votre bassin et évacuer la terre. Tout cela s'effectue en respectant le plan initialement établi. L'étape suivante est le drainage qui doit garantir la stabilité de la structure de votre bassin. Il s'agit de placer un drain au niveau des fondations ou autour de la structure. Le drain, constitué d'une membrane géotextile et de cailloux, empêche la circulation de l'eau jusqu'aux parois. Lorsque l'emplacement est bien préparé, la mise en place de la structure peut s'effectuer. En même temps, il faut déjà penser aux canalisations et aux différents types de raccordement. Après la construction de la structure et la mise en place des raccordements, les trous doivent être comblés. Ensuite, les abords du bassin doivent être remplis de terre. Cette étape est appelée « remblaiement ». Après cette dernière, vous pouvez poursuivre par la pose du revêtement. Enfin, il y a la mise en eau et les travaux de finition.

 

 

 

 

Pour en savoir plus :

Nous contacter par mail

leroy.louineaux@netcourrier.com

Ce site est opéré par silva-riat.fr  - Copyright 2017